19 janvier 2008

un petit coup de blues ... lettre à mes enfants

Cela fait bien longtemps que je ne suis pas venue mettre à jour mon blog mais aujourd'hui j'ai écris un petit texte pour mes enfants et j'avais envie de le partager.

Ce sera sûrement le journaling d'une future page de scrap (quand j'aurai le temps d'en faire...).

Mon nouveau métier, même s'il me passionne me prend un temps que je ne soupçonnais pas l'année dernière... Entre les heures de cours et les heures de préparation, je suis bien loin des 35h et mes enfants me manquent. Je ne travaille à la maison que lorsqu'ils dorment pour ne rien manquer d'eux, mais je traville tout de même tous les jours de la semaine à l'IUFM ou en école, et c'est une chose à laquelle ni eux, ni moi, n'étions habitués.

Tout a commencé quand j'ai regardé cette photo qui traînait sur mon ordi:

Thomas_Niemann_Tones_copie et voici le texte:

Quand je regarde cette photo qui date du printemps dernier, je me dis « Mon Dieu, qu’ils avaient les cheveux longs…. ». Aujourd’hui, Clara, tu as les cheveux coupés au carré, au niveau de menton, et toi, Evan tu as une coupe de petit garçon même si je te les ai laissé un peu longs sur le dessus parce que çà te va mieux. Le coiffeur fait dorénavant partie des activités non essentielles que je peux payer depuis que je suis prof.

Mais quand je regarde cette photo, je me dis que çà devait être un matin, sûrement un mercredi. Que la veille j’étais allé te chercher à l’école, Clara, à l’heure des mamans, pour que l’on mange ensemble. Que toi et moi Evan, avions sans nul doute raccompagnée ta sœur à 12h50. Puis que nous étions rentré tous les 2. Je me dis, que tu avais dû t’endormir sereinement dans ton lit, puis que j’avais dû te réveiller pour retourner la chercher à 15h50, pour la seconde heure des mamans …. Je me dis que ce jour là était une belle journée, parce que nous étions ensemble en train de nous promener, parce que la veille j'étais près de vous et que le lendemain de ce jour-là aussi ...

Aujourd’hui, je pars travailler alors que vous êtes encore endormis. Je jette un petit coup d’œil silencieux dans vos chambres. Parfois quand je suis le plus triste, je m'approche un peu mais j’ai peur de vous réveiller. Je vous fais alors, un petit bisou au creux du cou ou dans l’intérieur de votre main… la chaleur du sommeil vous enveloppe et je donnerai cher pour me blottir près de vous … Je rentre vers 17h30. Heure à laquelle je vous récupère à la garderie. Nous avons juste le temps de nous raconter brièvement nos journées, de prendre le bain et de manger que c’est déjà l’heure du dodo … Le mercredi aussi je travaille cette année…Le mercredi aussi je dois vivre avec votre absence sur le cœur. Alors, quand je regarde cette photo, je me dis que oui, en effet, nous n’avions pas les moyens d’aller chez le coiffeur mais je me dis surtout qu’ hier était vraiment plus beau qu’aujourd’hui ….

Je vous aime de tout mon cœur,

Maman, le 19 janvier 2008.

Posté par petitoeuf à 15:19 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires sur un petit coup de blues ... lettre à mes enfants

    Oui, c'est vrai, ce n'est pas facile pour une maman qui travaille de laisser ses enfants, d'être obligée de faire un "sacrifice". Mais les enfants s'adaptent vite aux nouvelles situations et avec le temps, tout s'arrangera : vous arriverez, j'en suis sûre, à vous ménager d'autres moments fort tous ensembles.
    Amicalement, une maman qui travaille

    Posté par christine, 22 janvier 2008 à 17:45 | | Répondre
  • Bonjour, je visite ton site _ que je trouve merveilleux _ par hasard. Je visitais Ciloubidouille et j'ai cliqué sur un lien qu'elle avait mis sur le gâteau barbie alors j'en ai profité pour visiter le tien. Cette petite lettre adressée à tes 2 trésors m'a sincérement émue! Je suis maman de 2 coeurs aussi et je reprends le travail à la fin du mois prochain. Lire cette lettre ne m'a laissé indifférente: je me suis reconnue dans ce que tu as écrit et ça me donne déjà le cafard pour ma reprise...mais voilà, il faut travailler avec cet espoir: que demain soit aussi beau qu'aujourd'hui...mais est-ce possible???

    Posté par disgracieuse, 23 janvier 2008 à 03:20 | | Répondre
  • bonjour, je suis tombée par hasard sur ton blog, et j'ai lu la lettre adressée à tes enfants. elle m'a beaucoup touché, et une grosse boule s'est installé dans ma gorge. je comprends ce que tu vis car j'ai travaillé pendant plusieurs années en centre de loisirs (les mercredis et vacances scolaires 7h30/18h00) avec 2 de mes loulous. j'ai changé d'emploi pour travailler en crèche et les horaires étaient plus cools. j'ai eu un 3ème enfants qui a 20 mois et j'ai décidé de devenir assistante maternelle pour etre plus disponible pour eux et en profiter. mais parfois on n'a pas le choix. mais il est vrai que les enfants s'adaptent alors ne culpabise pas. une maman

    Posté par sandrine, 23 janvier 2008 à 14:02 | | Répondre
  • Le hasard des liens m'a fait également découvrir ton site... et cette lettre.
    Allez, courage ! Même si les premières années sont denses (faut bien trouver son rythme), l'éductation nationale c'est quand même génial quand on a des enfants !!

    Posté par Eloa, 30 janvier 2008 à 07:55 | | Répondre
  • Courage ! Tu l'as voulu ce poste et tu va voir travailler c'est génial ! Les enfants vont s'adapter meme si c'est dur au début....
    Signé "nutella" qui retourne au boulot dans 3 mois après plus d'un an à la maison et qui sait déjà trop bien comme ton billet est juste !!!!

    Posté par nutella, 31 janvier 2008 à 16:01 | | Répondre
  • Je n'ai plus de nouvelle de ta part, et c'est bien dommage. Mais je pense souvent à toi et cette lettre à des 2 poussins me rend toute triste par ce mal être que tu subis.
    je t'embrasse et te souhaite beaucoup de courage.
    Stéf

    Posté par stef78, 16 février 2008 à 19:34 | | Répondre
  • Ben oui je me doute audrey combien le manque de tes enfants est là...je le ressens aussi cette année...à la différence que mes mercredis je les ai de temps en temps...le vendredi soir je me dis que la semaine est passée en un éclair, et les moments partagés ont été plus accordés à savoir si elles ont fait leurs devoirs, fini leurs assiettes, si les habits du lendemain sont prêts, la sensation de rater le meilleur...et d'être moi même trop fatiguée pour apprécier les moments qu'on pourrait avoir...je compense avec les vacances...mais les we elles ne sont pas toujours avec moi...enfin bon...je comprends...mais l'année prochaine tu auras tes mercredis avec eux...plein de bisous...

    Posté par Morgiane, 26 février 2008 à 12:18 | | Répondre
  • merciiii à toutes pour vos petits mots.
    A suivre un article sur notre semaine au ski. GENIALE !!!!
    Audrey

    Posté par petitoeuf, 03 mars 2008 à 17:03 | | Répondre
  • La 2ème année a été pour moi la plus stressante de mes études, et pourtant je n'avais pas de chez moi à entretenir, pas de loulous dans les pattes, alors je compatis pleinement.
    Bientôt tu pourras souffler un peu. Bien sûr, l'année prochaine, tu auras aussi pas mal de taff, mais il n'y aura plus cette pression si lourde de la formation.
    Je t'embrasse bien fort.

    Posté par Angé, 20 mars 2008 à 10:07 | | Répondre
Nouveau commentaire